mercredi 26 février 2014

Because We All Love #NigerianWeddings !

"Tu dois connaître les coutumes de ton ami, et non les haïr", Publilius Syrus.


Crédit Photos : Alakija Studios 

Le Nigeria est une constellation de cultures où se mêlent différents groupes ethniques caractérisés par une histoire riche de codes et de traditions.



Les 3 plus grandes tribus sont les Igbo à l'est du pays, les Yoruba à l'ouest et les Hausa au Nord. C'est un pays marqué par la prospérité de sa culture et la pluralité de ses rites.



Les mariages sont riches en couleurs et en ornements. Abondance, exotisme et allures princières dessinent l'empreinte de ces cérémonies démesurées et grandioses. 
Les unions Nigériannes représentent tout ce que j'aime et valorise : la tradition alliée à la modernité, l'affirmation de l'identité culturelle et l'authenticité. 


Les Nigérians plongent dans leurs racines et y extirpent l'essence qui les rend si uniques au yeux du monde. C'est un pays dynamique, tourné vers l'avenir et fier de son patrimoine culturel. C'est aussi une Nation en pleine effervescence, à l'identité revendiquée. La différence est cultivée avec grâce, force et brio.




Pour revenir au thème principal de ce blog qui se veut être une vitrine d'inspiration "Mariage", j'ai souhaité mettre en avant aujour'hui le travail d'Alakija Studios. Le mariage couvert par le photographe est celui d'un couple issu de l'ethnie "Igbo" dont je tâcherai d'expliquer les coutumes et les rites auquel il s'associe.



Il existe au Nigéria 3 types d'unions :  Traditionnelles, Religieuses et Civiles. Bien que les traditions et rites puissent différer suivant les régions auxquelles les mariages sont rattachés; les cérémonies respectent néanmoins le même schéma : la Rencontre entre les deux familles, la Dot et la Cérémonie d'engagement. 



Si la liberté de choisir son conjoint est devenue "la norme" dans les zones urbaines, les mariages arrangés demeurent fréquents au Nigeria. Par ailleurs, les mariages célébrés "à la ville" s'inspirent des célébrations Occidentales. Dans les villages, les mariages témoignent d'un engagement beaucoup plus traditionnel, animé de rituels et de symboles.

1. L'introduction

Lorsqu'un homme amoureux décide de "prendre femme", il fait part de sa décision et de ses intentions auprès de sa famille. Cette dernière se rend  ensuite au domicile des parents de la future épouse afin d'exposer les motivations du gendre et lui demander officiellement sa main. 




Une fois fait, celui qualifié comme étant le référent et l'intermédiaire des deux parties, l'Onye-Edu (employé par la famille du futur marié), se charge de faire les présentations au cours d'une première cérémonie où sont réunis les membres respectifs des deux familles. 



Cette entrevue se déroule au sein du domicile de la mariée, sa famille étant en charge des frais liés à la réception. Cette rencontre des deux "parties" représente la première étape d'un long cheminement spirituel pour les futurs époux. A l'issue de cet événement, la date des fiançailles et celle du mariage religieux sont fixées.

2. Les fiançailles

Les fiançailles prennent place au sein du domicile de la future épouse, le dress-code est traditionnel (L'attaché foulard que l'on nomme "Gele", le code couleur/matière des costumes appellé "aso-ebi" & les imprimés Wax que l'on désigne"Ankara").





Les familles et amis des époux respectifs sont conviés à cette grande occasion. Le montant de la dot est également fixé. Bien souvent, la "valeur" de la mariée dépendra de nombreux critères : la classe sociale à laquelle appartient sa famille, la réputation et la noblesse de son nom, son "bagage intellectuel"...


Au cours de la cérémonie, l'Onye-Edu remettra à la future épouse une coupe de vin de palme qu'elle devra remettre à son mari afin de signifier à l'assistance l'introduction d'un nouveau membre dans sa famille et leur engagement mutuel à vivre désormais comme mari et femme.
Les époux boivent dans la même coupe, symbolisant ainsi leur union solennelle.


 L'Onye-Edu demande enfin à la nouvelle épouse si les membre de la communauté peuvent boire en l'honneur de leur union. Une question faisant partie intégrante de la cérémonie, à laquelle la future mariée répondra bien évidemment "Oui" !



Lorsque la cérémonie d'engagement se termine; la nouvelle épouse reste au domicile de ses parents afin d'organiser les préparatifs du mariage.


3. Le Jour du Mariage



L'union religieuse des époux se fait à l'Eglise ou à la mosquée si le couple est de confession musulmane. La célébration se poursuit ensuite dans une salle de réception où quantité d'animations, de mets et de boissons attendent les convives. Parmi les princiaples ethnies représentées au Nigéria, les Yorubas sont connus pour être de véritables "ambianceurs", la fête s'étend tout au long de la nuit, dans la joie et l'extravagance :-)











Cet article est le fruit de mes recherches, de ma documentation et de mon expérience des mariages
Nigérians. Si certain(e)s d'entre vous souhaitent y apporter plus de précision ou rectifier certains passages, n'hésitez pas à livrer vos impressions en commentaires, j'y répondrais avec plaisir (et humilité lol).


Quelques belles adresses 

Robes & Accessoires en Wax  : The African Shop, African Clothes Store
Gele : Dupsie's

Si vous souhaitez mettre en avant votre mariage sur mon blog, n'héistez pas à m'écrire à l'adresse suivante : eventsbymikysah.gmail.com,  je vous ferais parvenir mon questionnaire !

Vous souhaitez lire le témoignage d'une nouvelle mariée? Retrouvez le Mariage d'Emma et Marc ici !