mercredi 22 janvier 2014

#BACKSTAGES : Rencontre avec Thonya Marshall, Makeup Artist


Aujourd'hui c'est Thonya qui nous raconte son parcours !

Talentueuse et discrète, elle saura mettre en lumière vos plus subtils atouts. Si vous aimez le maquillage prononcé, vibrant et haut en couleurs, c'est la Makeup Artist qu'il vous faut.


Je l'ai rencontrée il y a plusieurs mois, lors d'un cours de maquillage qu'elle orchestrait au sein de son Studio Makeup.
Je me souviens d'être arrivée avec plus d'1h30 de retard sur son site ce jour là. 
Complètement égarée et confuse, je m'attendais à ce qu'elle témoigne d'une certaine froideur à mon égard mais malgré cela, elle m'a accueilli avec toute la gentillesse du monde. Cela m'a marqué. 


Le but de cet atelier était sans nul doute de me faire vivre une expérience, de me familiariser avec le maniement des pinceaux et des palettes de fards. Thonya a su me faire partager sa passion, naturellement. Je fonctionne beaucoup au feeling, et apprécie l'humilité des personnes qui consacrent leur temps et leur énergie à valoriser ces atouts enfouis en chacun de nous, ces trésors cachés qui n'attendent qu'à être révélés. 


Thonya est parvenue à me faire vivre une expérience positive, dont je garde un agréable souvenir. Ce type de ressenti est, je pense, l'objectif que devrait se fixer chaque entrepreneur. Avant d'être un business, une entreprise est une aventure humaine, une dévotion de soi.


Je suis ravie de vous présenter Thonya, une jeune femme aussi talentueuse que professionnelle. 

Nom et Prénom (ou pseudonyme) : Thonya MARSHALL
Nom de la société, et localité : Thonya MARSHALL
Nombre d’années d’expérience : 8
Nombre d’années dans le secteur de l’événementiel, ou à la tête de ta propre structure : 3
Site Web et/ou adresse de ton blog: http://thonyamarshall.wix.com/school
Ton compte Twitter et/ou Facebook et/ou Instagram (ou autre : Pinterest, Google +, Hellocoton…)
Comment as-tu débuté dans l’univers du maquillage? 

Tout à fait par hasard. J’ai obtenu mon bac dans le communication administrative afin de devenir assistante de direction et au final, j’ai changé d’avis. J'ai décidé d'être esthéticienne sur un coup de tête. 


"J’ai suivi un BTS esthétique-cosmétique, mais il me manquait quelque chose. Ce n'était pas suffisamment  créatif à mon goût. Je suis naturellement entrée dans le monde du maquillage, et là ce fut une vraie révélation."


Quels services proposes-tu? Quel est celui le plus demandé?

Je propose plusieurs services : 
  • La mise en beauté des mariées,
  • Des prestations maquillage pour des défilés, clips vidéo, shootings photos... Mais aussi pour des événements privés : soirées, anniversaires, baptêmes...
  • Des ateliers d’auto-maquillage pour celles qui désirent apprendre à se maquiller de façon autonome, 
  • Des formations maquillage pour celles qui souhaitent devenir maquilleuse professionnelle ou travailler dans les parfumeries et instituts.
  • La vente de produits de maquillage

Ils sont tous demandé, mais je dirais que la vente de produits; les ateliers d’auto-maquillage, et la mise en beauté des mariées sont les 3 services les plus plébiscités.


Quel(s) conseil(s) aurais-tu à partager avec celles souhaitant évoluer dans le monde de la beauté et de l’Esthétisme?                  
                                     
"Je leur dirais de cultiver ces qualités : Patience, détermination, volonté, envie et créativité. C’est un domaine où il existe une forte concurrence. Elles doivent se démarquer et toujours innover."


Quel est le plus beau souvenir de ton parcours aujourd’hui ?

Il y en a tellement eu... C’est une profession remplie de couleurs. Je ne vais pas dire "le plus beau" mais "l’un des plus beaux" :  j’ai rencontré un chanteur que j’aime énormément, Singuila. Ce fût un moment très fort pour moi. L'autre souvenir marquant est celui qui a changé ma carrière : ma collaboration avec Dorelle Do, pour un spot publicitaire visant à promouvoir la lutte contre la Drépanocytose. J'ai eu la chance de m’occuper principalement de la mise en beauté du clip. 
J’ai rencontré du beau monde, des artistes avec qui je suis toujours en contact, certains sont devenus des amis. Voilà deux de mes plus beaux souvenirs.   

Où trouves-tu l'inspiration?


Je fais beaucoup de recherches. 

"Mes yeux sont partout, je me documente énormément pour dénicher les nouvelles tendances et nouveautés de par le monde" 

Mais au delà de ça, il me suffit de regarder  ma fille pour être immédiatement inspirée. C’est ma muse !



 Peux-tu nous livrer quelques petites astuces makeup ?

J’en ai tellement ! 
  • Pour le dessin des sourcils :
 Pour faire tenir votre crayon à sourcils, ajoutez par dessus celui-ci un fard à paupières de la même teinte, le crayon sera ainsi fixé, et ne bougera pas de la journée. Le rendu sera plus naturel
  • Pour faire tenir le fard sur les paupières :
Ne mettez pas de fond de teint avant l'application! Appliquez directement une base de correcteur clair, ou des fards gras ou crème de la même couleur que votre fard à paupières libre. 
Résultat : une plus forte pigmentation. La couleur ne vire pas, le maquillage va durer toute la journée, voire toute la nuit ! (Je le fais tous les jours...)


Quelle est la leçon la plus dure que tu aies pu endurer durant ton parcours?

Avoir souhaité posséder mon propre atelier maquillage, mais ne pas pouvoir exercer pleinement mon activité à cause du prix élevé des locations. A ce moment là, je me suis sentie seule. Heureusement ma mère, -mon plus grand soutient- était présente. 




Dieu m’a fait grâce et j’ai pu trouver un local ! Petit, certes, mais accueillant et chaleureux. 
Un an après cette acquisition, je le quitte pour une autre aventure.


Quelles sont tes méthodes de travail? A quoi s'attendre lorsque l'on fait appel à tes servies?
Selon les services proposés, les méthodes sont différentes. 

"Dans le cadre de la mise en beauté de la mariée, il y a au préalable un entretien téléphonique, afin de définir ses attentes et besoins."

Nous créons ensuite un programme qui va inclure des échanges d’idées, un ou plusieurs essais... Et  enfin, la prestation du jour J. Je suis davantage présente vers la fin des préparatifs.


Dans le cas d’un atelier d’auto-maquillage, je prévois un entretien téléphonique, ou un échange de mails. 
Suite à cela, je cible le besoin de mon côté et prépare une fiche technique sur les différents points à étudier et à aborder. Lors du jour J, je débute par la partie théorique avant d'aborder la partie pratique, conseils et astuces.  Je reste bien évidemment en contact avec ma cliente afin de répondre à d'éventuelles questions par la suite.

Y a-t-il des maquilleuses professionnelles ou des personnalités (françaises ou étrangères) pour lesquelles tu livres une profonde admiration ?

Ouiiiiiii ! Chez les hommes il y en a deux : l’américain Sam Fine, le maquilleur de plusieurs personnalités Noires Américaines telles que Iman, Gabrielle Union ou encore Queen Latifah… 


Il travaille à merveille le naturel, la beauté de soi. 


C’est un maquilleur accessible, talentueux et proche de ses clientes. Il est dévoué et subtil. 
Le second s'appelle Samer Khouzami, c'est un maquilleur d'origine orientale, davantage porté sur "la transformation" que l’embellissement. Il fait des merveilles. 



Il n’a pas ce côté "relationnel" comme Sam Fine, mais  c'est un passionné qui fait du très bon travail. 

Chez la femme, j’apprécie Bobbi Brown, car elle a crée un empire autour de sa passion et je respecte profondément cela. Elle n’est pas extravagante, c'est une femme de coulisses, nous nous ressemblons sur ces aspects.



Quelle est la prochaine étape pour toi ?

Je suis restée concentrée sur Paris durant plusieurs années. La prochaine étape serait de m’établir partout en France, en commençant par la région Grenobloise et ses environs.

Beau parcours ! Merci Thonya pour ce partage :-)

Vous êtes un(e) professionnel(le) issue de l'univers du mariage ou de l'événementiel? Vous souhaitez témoigner de votre expérience et partager votre quotidien auprès de mes lecteurs? N'hésitez pas à m'écrire à l'adresse suivante :

eventsbymkysah@gmail.com